Tag Archive for Matériel

Mise à jour du Bottin provisoirement suspendue (6ème épisode)
Mise à jour du Bottin provisoirement suspendue (6ème épisode) avatar

Là j’attaque la (tentative de) réparation de mon PC de production, avec ma clé USB de compétition :)

=> Commençons par un autre petit bogue (allez, encore un p’tit pour la route :)) : je tente de lancer Gparted (l’utilitaire de partitionnement de disques, que je vais utiliser pour repérer les noms de mes partitions à monter) via le menu KDE>Applications>Système>Éditeur de partitions. Il ne se lance pas parce qu’il requiert les droits root. Les développeurs n’ont pas pensés remplacer le raccourci « gparted » par « gksu gparted ».

J’essaie de changer cela en éditant le menu de KDE (je l’ai fais dans le passé). Zut, comment fait-on déjà ? J’essai le clic droit sur l’icône de gedit : ça n’y donne pas accès.
J’ai trouvé : clic droit sur l’un des onglets du menu général (Favoris/Applications/Poste de travail/Utilisé récemment/Quitter) lui-même puis « Modifier les applications>je sélectionne l’icône de gedit dans le menu Système>onglet général>je saisi « gksu gparted » (à la place de « gparted-pkexec »)>je clique sur le bouton « Enregistrer » en haut à gauche de l’interface. Je test : ça marche maintenant.

Un autre détail : je souhaite que KDiskfree me prévienne si ma clé USB se remplie dangereusement (en espérant que çà marche cette fois-ci). Je l’avais installé via le paquet KDF, et lançé manuellement mais au démarrage suivant il faut le relancer, donc je vais dans le menu de Configuration de KDE>section Administration du système>Démarrage et arrêt>onglet Démarrage automatique>Je clique sur Ajouter un programme et je saisie kdf et valide.
Dans KDiskFree lui-même, je vais dans Configuration>Configurer KDiskFree : je vérifie que l’option « Faire apparaître une fenêtre d’avertissement lorsque le disque est dangereusement plein » est cochée.

Petite victoire : je poursuis à présent la rédaction de cette dépêche (sous Iceweasel) à partir de ma clé USB Linux sur mon PC « en panne » :).
C’est plus agréable avec 2 écrans, çà libère l’autre PC pour Louis, et çà me permet de petits copier-collers.
J’en profite pour installer iceweasel-l10n-fr (mon 1er copier-coller à partir de Synaptic) pour passer Iceweasel en Français.
Vous avez remarqué comment la rédaction de cet article devient plus sereine à mesure que la situation se rétablie :) ?
C’est l’effet kiss cool des interfaces graphiques retrouvées.
Bon, du coup je passe encore un peu de temps à personnaliser iceweasel (j’ajoute notamment le module foxdie pour améliorer son apparence par défaut, et j’ajuste quelques paramètres dans le menu Édition>Préférences et je modifie l’agencement de la barre de menus).
Il me reste 2.5Go de libre sur les 8Go de départ (j’en profite pour installer kcalc via synaptic :)).

Pour le dépannage j’utilise notamment Konqueror en root. J’ai lu maintes fois que ce n’est pas prudent, mais je trouve personnellement que la commande « rm » l’est encore moins si l’on se trompe d’un paramètre.
Je lance donc Konqueror en root via la commande : $ gksu konqueror
Là aussi je le personnalise un peu (je ne m’étend pas davantage).

Je commence ici le dépannage.

Donc je lance Gparted. Je repère mes disques, le racine est un SSD de 80Go, formaté en ext3 et situé en /dev/sda1
Avec Konqueror (en root) je créé un répertoire /mnt/sda1 pour pouvoir monter facilement et de manière clair /dev/sda1,
puis en console je lance mon 1er montage avec : # mount -t ext3 /dev/sda1 /mnt/sda1
Deux autres disques de 1.5To formatés en ext4 et montés en RAID 1 contenant /home (en /dev/md1), /var (en /dev/md2), /usr (en /dev/md3) et des données (/dev/md4, /dev/md5 et /dev/md6) viennent se monter sur le SSD.

Je lance mon 1er chroot : # chroot /mnt/sda1
Par prudence je lance un : # nano /etc/fstab
pour vérifier que je suis bien dans l’environnement du disque SSD.
Arf, j’ai quelques erreurs de nano qui doit faire des appels à /usr (d’après synaptic, il a effectivement pas mal de fichiers dans /usr/share/) : pas très heureux mon montage avec un /usr séparé.
Mais il charge mon fichier quand même et c’est le bon :).
C’est quand même un sacré changement d’ergonomie / une petite révolution pour moi, ce dépannage sous KDE, sur le PC même qui est en panne !
Je ne regrette pas l’investissement en temps.

À suivre.