20211015- 300ème révision – Entrées (60%) & Améliorations (40%)

Le Bottin des Jeux Linux rev. 300 :
• Nombre d’entrées publiées : 3873 jeux Linux, +0, 2 nouveau(x) jeu(x), 0 non fonctionnel, 0 supprimé(s) dont 0 sans statut, 2 perte(s) de statut, 0 gain(s) de statut et 847 outils, +1, 1 entrée(s), et 0 supprimé(s) avec statut, 0 perte(s) de statut, 0 gain(s) de statut.
• Nombre d’entrées non publiées (non comptabilisé ci-dessus, livré uniquement avec la version Tellico) : 173 (+0)
• Avancement vers la v.3.6 stable : 84% (inchangé), (5177-812)/5177, 0 fiche(s) en moins à passer en v3.6).
• Avancement des résumés : 69% (inchangé), 3597/5177 fiches, +3).
• Internationalisation : 77% (inchangé), 4001/5177, +3).
• Intégration des vidéos : 61% (inchangé), 3142/5177, +3 (avec un plafond probable de 70%-80%).
• Intégration des vidéos Françaises : 14% (-1%), 729/5177, -2, avec un plafond probable de 20-30%).
• Nombre de fiches en « Lights on » : 9 fiches (dont 0 significatives).
• Nombre de petites reprises (hors « Lights on ») : 8 fiches
• Nombre de liens RSS : 866 liens RSS (+2)
• Nombre de tests publiés : 1 test(s) (cumul : 2006 tests disponibles) : Full Tilt & 3D Pinball for Windows – Space Cadet (with SpaceCadetPinball engine),
• Distribution de cette révision (arrondi à la demi-dizaine) : 60% d’entrées (3/(3+0+1+10%x8), 40% d’amélioration de contenu.
(calcul=nbre entrées /(nbre entrées + nbre de « Major improvement » + nbre de tests + 10% x nbre de petites reprises)

  • Une révision de petite taille, en raison de (la livraison de mon nouveau disque SSD et de) mon passage à la distribution Manjaro : son installation est simple et rapide, néanmoins pour éviter d’éventuels soucis de conflits avec d’anciens fichiers de configuration, je n’ai pas souhaité récupérer mon Home précédent et ai donc reconfiguré l’ensemble de mes personnalisations précédentes. J’ai aussi réinstallé et paramétré de nombreux outils supplémentaires. Étant de nature perfectionniste, j’ai passé pas mal de temps à peaufiner tout ça. J’ai aussi changé de gestionnaire de fenêtre : GNOME 40.5.

    Côté santé, il y a du mieux aussi : après ma précédente séance d’instillation (6 séances en Juillet dernier), un examen avec une caméra numérique (j’ai pu voir l’intérieur de ma vessie en live) a montré qu’il n’y avait plus de cancer visible à l’œil nu (il n’a pas repris de manière visible comme précédemment). Je dois encore passer un examen avec un colorant qui révélera des zones cancéreuses éventuellement invisibles sans colorant, et un autre (radio+IRM) pour la prostate (j’avais eu précédemment des résultats sanguins pas terribles). Donc il y a du (nettement) mieux, mais il faut rester prudent. Tout ça çà occupe pas mal mes soirées aussi :)

    Bonne lecture.

  • Les chantiers de la période :
    – pas de gros chantier dans la période. J’ai passé pas mal de temps sur le WIKI pour l’aménager (voir ci-après).
  • Mise à jour du Wiki :
    – J’ai ré-aménagé le WIKI pour l’adapter à ma nouvelle distribution Manjaro. Je n’ai pas pour autant supprimé la section Debian. J’ai ressorti la partie outils/logiciels pour faire en sorte qu’elle soit plus indépendante de la distribution utilisée. Il restera certainement quelques améliorations / adaptations à réaliser, ça se fera au fil de l’eau.
  • J’ai changé non seulement de système d’exploitation (Manjaro vs Debian) mais aussi de gestionnaire de fenêtre. J’utilise à présent GNOME 40.5 en remplacement de Cinnamon. Il n’est pas parfait à mes yeux, mais il est beau :)) C’est aussi parce que je veux l’utiliser comme un système de fenêtre classique, alors qu’il est conçu pour une utilisation différente.

    Quelques mots sur Manjaro :
    – Les mises à jour sous Manjaro se font en batch (constat actuel=env. 1 fois par semaine) : donc çà n’est pas journalier comme sous Debian (encore qu’en période de publication d’une version stable de Debian il peut n’y avoir quasiment aucune mise à jour pendant des mois), mais si ces paquets sont mieux vérifiés, j’aime autant.
    Pour l’instant, le constat est que c’est STABLE. Çà fonctionne sans bugs (très peu). Et çà c’est top :).
    Autre constat : la liste des paquets disponibles est encore plus impressionnante que celle de Debian !
    – Il n’y a pas de fichiers d’entête de bibliothèques apparent (« libxxx-dev »), c’est assez déroutant lorsque l’on vient de Debian.
    – le système de dépendances des paquets est un peu moins bien suivi que sous Debian. De sorte que lorsque l’on installe un paquet (sous AUR, le dépôt des utilisateurs, et non pas le dépôt officiel de Arch), il arrive de temps en temps que sa compilation plante parce qu’une dépendance a été oubliée. On le voit heureusement en console (et sous le gestionnaire de paquet Octopi), et l’on peut donc installer au préalable cette dépendance et relancer l’installation du logiciel souhaité.
    – J’aime beaucoup le système de vote sur les applications dans le gestionnaire de paquet Octopi (mais semble réservé au dépôt AUR, dommage qu’il ne s’applique pas à Arch aussi) lorsque l’on cherche une application et qu’il y en a des dizaines de ce type : ça peut aider à trouver plus rapidement une application sympa.
    – le blocage des paquets (Tellico dans mon cas) est efficace (ligne « IgnorePkg = tellico » dans le fichier /etc/pacman.conf), contrairement à Debian dont le mécanisme de blocage d’un paquet peut être contourné si l’on n’y fait pas attention (si l’on clique sur le bouton « Tout mettre à jour » sous Synaptic).

    Un article très bien fait sur LinuxFR : Bien débuter avec Manjaro Linux

    Quelques mots sur GNOME 40.5 :

    Les « + » constatés :
    – assez stable (j’ai quand même eu 2 plantages, liés je pense à la cohabitation avec les applications et bibliothèques KDE (Tellico, Kbackup, Clementine, QuiteRSS et quelques autres) compte-tenu de tout ce que je lui ai fait endurer :)) (fenêtres molles, et un tas d’extensions pour l’amener à mon utilisation classique).
    – hautement personnalisable avec un système d’extensions activables depuis Firefox.
    – très beau

    Les « – » constatés : (en partie parce que je ne l’utilise pas de la manière dont il a été conçu)
    – même s’il dispose d’un système de personnalisation assez poussé et performant, il reste assez rigide (voir ci-après)
    – le système de lancement d’applications au démarrage ne permet de lancer que des raccourcis d’applications du menu. Pas moyen de lancer Kbackup avec le paramètre lui indiquant le fichier de configuration à utiliser. Pas moyen de lancer une application externe (AppImage par exemple) si son raccourci n’est pas disponible dans le menu de lancement.
    – je n’ai pas trouvé comment mettre des lanceurs sur le bureau (sans passer par son système de lancement d’applications)
    – le menu de paramétrage des applications est morcelé : j’utilise 3 menus de paramétrage (le classique gnome-control-center, celui des extensions, et gnome-tweaks), là où tout pourrait être rassemblé en un seul menu (avec un avertissement éventuel pour la partie gnome-tweaks).
    – le lissage des polices de caractère (j’utilise la Quicksand que j’aime pour son aspect arrondi) me semble moins performant que celui de Mate ou Cinnamon (le rendu est moins bon malgré mon paramétrage (optimisation & anticrénelage). Il me semble pourtant qu’il utilise le même moteur que celui de Mate.
    – il n’existe pas de menu classique et performant. Il existe quelques menus installables via les extensions, mais aucun du niveau de ceux de Mate ou Cinnamon (là encore c’est parce que GNOME n’est pas conçu pour être utilisé de manière classique.

    Le constat peux sembler assez négatif, mais c’est du détail, et c’est en partie parce que je ne l’utilise pas de la manière pour laquelle il a été conçu. Et globalement il est stable et beau.

    – gnome-pie lance et s’affiche à présent sur tous les écrans (sous Debian il ne s’affichait que sur 1 écran).

    – Le bug de l’application Tellico est toujours présent (idem Debian). La dernière version de Tellico (3.4.1) ne fonctionne pas correctement : le clic sur les liens sous l’interface ne déclenche pas l’ouverture du lien sur le navigateur (il ne se passe rien). J’ai été contraint de réinstaller la version 3.3.5 et de la bloquer sous Synaptic (pour éviter qu’elle ne se mette à jour en même temps que mes autres paquets.

    Sauf qu’elle aussi a un bug gênant à présent : à chaque fois que je passe sur une fiche, les liens « iframe » de la section vidéo s’ouvrent tout seuls dans le navigateur :) . Visiblement le souci est identique sous Manjaro (c’est le 1er truc que j’ai regardé). Je suis à peu près certain que le souci ne vient pas de Tellico mais de l’une des bibliothèques Qt (les dépendances Qt sont énormes).

  • Suivi des chantiers du Bottin : pas de changement
    Fichier RSS : séparation des jeux commerciaux et des jeux gratuits/libres,
    Suppression des filtres des magasins en lignes fermés (« Steam Greenlight Store », « Tycoon Games Store », …) et mise à jour des jeux concernés (alternatives de magasins ou pas),
    Amélioration et finalisation du champ « Category »,
    Amélioration et finalisation des champs « Type » et « Status »,
    Suppression du champ/onglet « Port(s) » après avoir fini d’intégrer ses informations dans la section « Installation [fr] »,
    Idem pour le champ « Features » (intégré dans les champs « Description »),
    Amélioration du système de gestion (case à cocher vs déroulant) des livrables AppImage, Snap, Flatpak, binaire amd64/i386
    Ajout de la gestion d’autres distributions Linux (par l’ajout de la gestion des paquets RPM et Arch, en plus des paquets DEB ; liste extensible)
    Mise au point d’un outil facilitant la saisie dans le Bottin (fichier au format CherryTree),
    (j’ai travaillé dessus)Mettre à jour les champs RPM, Arch, AppImage, Snap, Flatpak, et ajouter/rassembler leurs liens dans la section « Misc. repositories »
    (j’ai travaillé dessus)Corriger le champ « Generic bin » (enlever des cases cochées les jeux qui ne contiennent pas de binaire amd64/i386)
    (j’ai travaillé dessus)Amélioration des tags (quelques milliers de fiches),
    (j’ai travaillé dessus)Finalisation du champ date « Initial release » (quelques milliers de fiches),
    (j’ai travaillé dessus)Finalisation de l’ajout de liens RSS (quelques milliers de fiches),
    (j’ai travaillé dessus)Ajout du champ « Social Networking Update » (quelques milliers de fiches),
    (j’ai travaillé dessus)Ajout des dates de publication des vidéos (quelques milliers de fiches),
    (optionnel) Ajouter d’autres types d’empaquetages (Gentoo, Slackware, FreeBSD, …)
    Nettoyage du champ « License type » (327 entrées/champs vides),
    Nettoyage du champ « Pacing » (549 entrées/champs vides),
    Nettoyage du champ « Visual » (29 entrées/champs vides),
    Nettoyage du champ « Played » (131 entrées/champs vides),
    Nettoyage du champ « Perspective » (14 entrées/champs vides, et de nombreuses corrections pour toutes les interfaces type jeux d’échecs / tabliers que je vais classer en « First person (interface) » et des réorganisations),
    Amélioration du champ « Quality (record) » (de nombreuses affichent un score de 5 étoiles alors qu’elles ne sont pas au niveau – ce qui donne la sensation de ne pas avancer dans les comptabilisations ci-dessus),
    Saisie des jeux/outils en attente (statut « Awaiting entry »), et sans doute encore enlever quelques entrées trop vieilles / qui n’ont plus d’intérêt (car d’autres projets bien meilleurs et libres sont à présent disponibles).
    Amélioration de l’aspect du site du Bottin (notamment l’accueil et la présentation du côté anglais).
  • Comptabilisation des jeux :

    Cette révision augmente le nombre de jeux de 0 unité(s), portant le nombre d’entrées à 3873 jeux Linux (liste).

    Fiches supprimées :

    – aucune.

    Statut « Linux Game » | « Tools » perdu / gagné (✔ = Gagné, ✘ = Perdu) :

    ✘ (Game) Nom : Grand Theft Auto III (with re3 engine)
    ☛ Le moteur a subi une nouvelle fois une DMCA de la part du studio du jeu ; son source n’est plus accessible (espérons que ça s’arrangera, je n’ai pas supprimé la fiche pour l’instant).

    ✘ (Game) Nom : Grand Theft Auto: Vice City (with re3 engine)
    ☛ même moteur, même punition (voir ci-dessus)

    Nota: ce comptage évolue en fonction des nouvelles entrées ou suppressions de fiches, mais aussi en fonction des gains ou pertes de statut « Jeux Linux » : d’anciennes fiches provisoires sans statut peuvent être saisies (gain du statut), ou d’anciens jeux finissent par ne plus fonctionner ou n’être plus disponibles à la vente pour les jeux commerciaux (perte du statut).

Comments are closed.