20190315 – 245ème révision – Jeux et outils KDE

Le Bottin des Jeux Linux rev. 245 :
• Nombre d’entrées publiées : 3740 jeux Linux (+12, 12 nouveau(x) jeu(x), 0 supprimé(s) dont 0 sans statut, 0 perte(s) de statut, 0 gain(s) de statut) et 743 outils (+3, 3 entrée(s), et 0 supprimé(s), 0 perdu (Tools ➤ Games)
• Nombre d’entrées non publiées (non comptabilisé ci-dessus, livré uniquement avec la version Tellico) : 96 (+0)
• Avancement vers la v.3.6 stable : 80% (inchangé), (4992-1002)/4992, 0 fiche(s) en moins à passer en v3.x).
• Avancement des résumés : 63% (+1%), 3120/4992 fiches, +18).
• Internationalisation : 69% (+1%), 3421/4992, +18).
• Intégration des vidéos : 54% (inchangé, 2692/4992, +19, avec un plafond probable de 60-70%).
• Intégration des vidéos Françaises : 13% (inchangé), 637/4992, +4, avec un plafond probable de 20-30%).
• Nombre de fiches en « Lights on » : 19 fiches (dont 13 significatives).
• Nombre de petites reprises : 85 fiches (174 -15 nouveautés -13 « lights on » significatives -61 de la dernière fois).
• Nombre de tests : 6 tests : KLettres, Blinken, KGeography, Kalzium, Avogadro 1, Avogadro 2,
• Distribution (arrondi à la dizaine) : 40% d’entrées (15/(15+19+10%x79), 60% d’amélioration de contenu.
(calcul=nbre entrées/(nbre entrées + nbre de « Lights on »+ 10% x nbre de petites reprises)

  • Une révision de bonne taille, étalée sur 15 jours, avec 40% d’entrées et 60% d’amélioration de contenu.

    Une édition consacrée en grande partie à la création / mise à jour des jeux / outils KDE.
    Au total ce sont :
    – des nouveautés (15),
    – des tests (6) pour étoffer mes commentaires (on parle mieux d’un jeu quand on l’a testé :),
    – pas mal d’améliorations significatives de fiches (13)
    – pas mal de petites reprises (85).

    Et ma petite remarque générique : Désolé encore une fois si c’est un peu rasoir pour vous (ça l’est aussi pour moi) de présenter des projets assez similaires, mais ça me permet d’optimiser la saisie, de l’uniformiser (pour une meilleur égalité de traitement des fiches), voir aussi de comparer les offres entre elles.

  • « L’observatoire des dysfonctionnements de ma Debian Sid » : page mise à jour au 17/03/2019. De gros soucis de plantages de ma Debian sans que je ne parvienne à en déterminer l’origine car à présent tout fonctionne (peut-être un souci matériel). Toujours mon petit souci non résolu avec Caja (qui plante à chaque fois que je copie un répertoire, alors qu’il ne plante pas lorsque je copie un fichier, bizarre). Budgie a fait de gros progrès, mais pas moyen de faire un COPIER-COLLER.

Nota :
Ce changelog est publié en parallèle de l’upload des livrables. Le contenu n’est donc pas immédiatement disponible (sa disponibilité effective peut être décalée d’1 ou 2h). Suivez cette disponibilité via le compte Mastodon du Bottin affiché sur le site (afin de vous éviter le téléchargement d’un fichier incomplet).

Bilan des reprises de la période :
Sur la période, 85 petites améliorations, et 13 plus importantes (incluses dans la section « Lights on »).
Migration du Bottin en v.3.6 : 80% (diminution du RAF de 0 fiche(s) dans la période, incluant les fiches supprimées).

Le site:

  • Son WIKI : quelques reprises (de mémoire).
  • Sa présentation générale :
    1er point : Sur le tableau des fiches en ligne je laisse à présent le champ « Updated » pour montrer quand a été mis à jour la fiche la dernière fois.
    Vu les dates qui ressortent, c’est pas très « vendeur » c’est vrai :).

    2nd point : Sur ma tablette le chargement du site du Bottin est long par rapport à d’autres sites – tel que LinuxFr pour ne pas le citer.

    D’après des utilitaires en ligne de test de vitesse de connexion (https://www.webpagetest.org/ et https://tools.pingdom.com/), LinuxFr (plus rapide que celui de Phoronix – mais celui-ci est aux USA, donc c’est un peu normal) oscille entre 0,4s et 3.5s, le mien après les optimisations ci-après oscille entre 2 et 4 secondes. Il est en moyenne à minima 2 fois plus long.

    En réel sur ma tablette – c’est à dire en WIFI, assez éloigné de ma connexion internet, et passant par un répéteur WIFI, une fois le signal de connexion obtenu et ayant chargé dans 3 onglets les 3 sites, la page LinuxFr met à peu près 10-15 secondes à être accessible, celle de Phoronix environ 20 secondes, et celle du Bottin de l’ordre de 30-35 secondes : c’est horrible.

    Sans vouloir atteindre la vitesse d’accès du site LinuxFr (fait par des pros, aux petits oignons, avec un hébergement que j’imagine optimisé), je me suis dit qu’il y avait encore de la marge avec le mien.

    Je me suis donc intéressé au sujet – dans la mesure de mes modestes moyens, et ai essayé d’éradiquer ce qui pouvait ralentir la page de garde. Je n’ai pas de connaissance en développement de site et je suis un piètre graphiste, donc ça limite pas mal, et donc j’utilise WordPress pour offrir quelques-chose de pas trop moche et facile à maintenir pour un débutant (pas question pour moi d’utiliser autre chose que ce type de solution, afin d’être capable de le maintenir sans aide externe, vu que celle-ci a une haute volatilité).

    Bref, tout ça pour dire que la seule chose que j’ai trouvé c’est d’enlever les icônes graphiques (drapeaux de langues en haut du site et icône Mastodon sur le widget de droite) qui induisaient des connexions sur un site externe (https://s.w.org/images/core/…) où ils continuent à être hébergés. Lorsque je tente de m’y connecter via mon navigateur, le lien renvoi à https://wordpress.org/. Pourquoi ne pas les laisser en local sur mon site ?
    Sur les autres pages je les laisse parce que c’est joli, ça a une utilité et que je n’ai pas envie de me taper toutes les pages à éplucher. Mais je trouve choquant qu’à chaque fois que vous lisez une page de mon site où il y a un émoticône ou une babiole graphique, vous envoyez une connexion sur le site de WordPress.

    Je l’ai découvert à cette occasion, je pensais que les émoticônes – pourtant copiés depuis ma distribution Debian via un clic droit sous gedit étaient copiés localement : mais non, chaque copie locale vers mon site cré un lien vers ce site, ce qui ne doit pas arranger les choses.
    Je n’ai « optimisé » que les pages de démarrage Française et Anglaise.

    J’ai aussi désactivé tous les Widgets qui ne m’étaient pas strictement utiles – notamment les icônes de liens sociaux vers Mastodon (il y a déjà un renvoi en haut à droite du site).
    Quant à l’image du bandeau en haut, elle est déjà optimisée (en moyenne 50 à 60ko) et le fond graphique est l’est lui aussi, ce sont des tuiles grises de petite taille.
    À part virer tout ce qui est graphique, je ne vois pas comment optimiser davantage.

    J’en ai profité pour virer le « Copyright Le Bottin des Jeux Linux » affreux en bas de page : c’est pas moi qui l’avait mis, c’est le thème Gridiculous. Je l’avais déjà enlevé mais il était revenu à l’occasion de la mise à jour du thème. Tout ce qui est sur ce site et de mon oeuvre est sous licence libre CC-BY : vous en faites ce que vous voulez. L’idée pour moi c’est de contribuer à ce super système d’exploitation à ma manière (je ne veux juste pas que l’on m’impose la manière de contribuer).

Comptabilisation des jeux :

Cette révision augmente le nombre de jeux de 12 unité(s), portant le nombre d’entrées à 3740 jeux Linux (liste).

Fiches supprimées :

• Aucune

Statut « Linux Game » | « Tools » perdu / gagné :

• Aucun

Nota: ce comptage évolue en fonction des nouvelles entrées ou suppressions de fiches, mais aussi en fonction des gains ou pertes de statut « Jeux Linux » : d’anciennes fiches provisoires sans statut peuvent être saisies (gain du statut), ou d’anciens jeux finissent par ne plus fonctionner ou n’être plus disponibles à la vente pour les jeux commerciaux (perte du statut).